El Valise – épisode dernier

Après avoir passé mille ans à faire des lessives, choisir religieusement chaque bout de tissu et de soulier qui aurait l’honneur de faire partie de la finale de La Valise a un Incroyable Talent, arrive LA question : est-ce que le tout fait bien moins de 23 kilogrammes ?

Mille hésitations et cas de conscience plus tard, si le compte est pile poil bon, on aura évité le lancer de moustique -aka le chat- sur quelque chose de mou genre le canapé (que celui qui n’a jamais fait ça me jette la première croquette).

Ensuite, il a fallu que tout rentre ! Je me suis donc inspirée d’une petite vidéo sympa pour apprendre à organiser ses affaires histoire que tout tienne (sera surtout utile pour le retour où le contenu aura quintuplé de taille). Matez ce mec qui range son truc LIKE A BOSS.

Dernière étape (et surtout la plus importante) : veiller à bien refermer cette valise qui vous a tant fait stresser au risque de voir votre adorable chatounet vomir dedans (variante : vous pouvez aussi enfermer le-dit chat dans un placard).

Entre le stress total qui vous prend 6h avant le départ pour l’aéroport et la nécessité de prendre « the right things » pour un an, je vous assure que la situation devient vite impossible. On refait tous les plans vestimentaires dans sa tête, devenant ainsi Cristina, et se demandant si l’ensemble sera manifaïque… ou pas. Oubli de chaussettes ? On en prend 3 paires et on les glisse dans l’ouverture plus que tendue histoire de se rassurer un minimum.

Lundi 10h : ça y est c’est le départ.

Valise + sac de randonnée bourrés à craquer, c’est toute excitée que j’ai porté (avec peine) ma valise jusqu’au coffre de la voiture de papa/maman qui m’accompagnent à Roissy – Charles De Gaulle, avec Alexandre, l’autre élève en échange de l’EM Strasbourg qui part à HK, qui est arrivé la veille à la maison.

Enregistrement, petite grimace par réflexe lorsque la valise monte sur la balance de l’hôtesse, comme d’hab’, mais pas tant flippe que ça puisque j’avais déjà checké sur ma balance à moi, héhé ! Seulement, la valise étant sûrement (beaucoup) trop lourde, les roues ont du toucher le sol…

Bilan : 10kg supplémentaires (±32kg) = 100€ de pénalités pour ma pomme.

L’oeil humide, je me dis finalement que je pars pour longtemps (quemême) et que je n’aurais pas besoin d’acheter trop de trucs arrivée à destination pour essayer d’oublier.

Voilà. Vous savez tout.

À bientôt les zouzous.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s